samedi 24 août 2013

Vous prendrez bien une coupe ?

Miaou bonjour.

Tout d'abord, je préfère prévenir mon lectorat masculin que cet article parle de choses de la vie dont il ne se sentira pas forcément concerné. Aussi je ne lui en tiendrai pas rigueur s'il ne s'y intéresse pas outre mesure.
Car aujourd'hui, je vais vous parler des Coupe Menstruelles (Remballez vos "beurk", bande de sagouins !), et plus précisément de ma toute première expérience avec ce dispositif.

Etant relativement sensible aux questions environnementales, il était naturel que je m'y intéresse. Est-il utile de rappeler la quantité astronomique de déchets générés par l'industrie de l'hygiène féminine ?
Si au départ, l'idée de tenir une petite coupe remplie du sang plus ou moins fluide sortant de mon vagin m'était peu ragoutante, j'ai quand même pris le temps de me renseigner. Le côté insertion n'était pas non plus pour m'encourager, étant plutôt mal à l'aise avec ce genre de manipulation et ignorante de mon anatomie interne. (Oui, j'ai suivit les cours d'anatomie génitale, sans doute plus en détail qu'une majorité d'entre vous, cependant ça reste terriblement théorique, "normalisé" et imprécis.)  

Et puis j'ai rapidement découvert le site EasyCup, tenu par une communauté francophone d'utilisatrices de coupes menstruelles. Une véritable mine d'informations, importantes comme anodines, que je conseille à toute personne un tant soit peu intéressée par le sujet. Si vous voulez mon avis, il n'est même pas indispensable de chercher d'autres sources d'informations, ce qui est rare. (Excepté pour la question "Pourquoi devoir vider la coupe au minimum toutes les 12h ?" à laquelle personne ne semble savoir répondre...)

L'un des premiers problèmes rencontrés lors de l'acquisition d'une coupe menstruelle, c'est le choix. Il en existe une multitude de marques, avec des rigidités, formes et tailles différentes. Si vous allez sur les sites officiels, tous vous vanteront les louanges de la coupe menstruelle, et la leur en particulier, sans forcément parler de ce qui la différencie des autres. C'est là que le petit quiz EasyCup vous sauvera la vie/vous fera gagner un temps fou en vous orientant vers les modèles susceptibles de vous convenir le mieux en moins de 5 minutes.

Avec votre toute nouvelle coupe, vous aurez un petit guide d'utilisation traitant notamment l'insertion et l'entretient. J'ai trouvé le mien très incomplet. Donc encore une fois, je vous recommande d'avoir recours à EasyCup.

Pliage C-fold
Concernant l'entretient, mon guide me conseillait de la rincer avec un savon doux/des lingettes de la marque de ma coupe (tant qu'à faire). L'eau du robinet suffit, à condition de bien vous lavez les mains avant la manipulation. Il vaut mieux également la faire bouillir entre deux cycles pour bien la désinfecter.

Pliage Punch-Down
Pour ce qui est de l'insertion, il va vous falloir tester. Le seul modèle de pliage que j'ai trouvé sur les modes d'emplois lus, c'est le C-fold. S'il vous convient, c'est très bien, mais si comme moi vous n'êtes pas habituée aux manipulations vaginales, vous risquez d'en chier un peu... Mais ne vous découragez pas ! Il existe plusieurs autres méthodes, dont le Punch-Down qui réduit considérablement le diamètre de la coupe.
Dans tous les cas, le seul vrai secret, c'est de prendre son temps et se détendre. Et accessoirement de faire vos premiers essais accroupie dans une douche/baignoire pour raccourcir votre vagin et éviter d'en mettre partout.
Autre chose : ne lâchez pas le pliage de votre coupe avant qu'elle ne soit positionnée, sous peine de subir un déploiement quelque peu douloureux. (Rien de traumatisant)

En ce qui concerne la profondeur, si vous connaissez l'emplacement de votre col de l'utérus, il suffit de la mettre en dessous. Si ce n'est pas votre cas (comme moi), n'ayez pas peur de la mettre un peu loin. La tige ne doit pas dépasser du vagin, cependant, il arrive qu'elle soit un peu trop longue pour le votre et qu'il faille la couper un peu.
Pour "enfoncer" la coupe, il est utile de savoir se servir des muscles de son vagin. Une légère "poussée" aide beaucoup lors de l'ascension. 
Une fois la coupe à peu près positionnée, vous pouvez la lâcher sans risque. Suivant sa rigidité elle se déploiera toute seule. Vous pouvez vérifier qu'elle n'est plus pliée en faisant le tour du fond avec un doigt.
Si vous avez des questions plus précises, vous pouvez prendre contact avec les membres du forum EasyCup. Lors de mon premier essai, j'avais constamment envie d'uriner. Grâce à elles, j'ai compris que ma coupe était placée trop bas et appuyait sur ma vessie.

En théorie, si la coupe est bien placée, vous ne devriez presque pas la sentir, voire pas du tout, quelque soient vos activités. Certaines utilisatrices ont même des rapports sexuels avec leur coupe en place, sans problème aucun. (Cependant je ne le recommande pas, ou avec grande prudence)
Si vous avez des fuites, il se peut que votre coupe soit placée trop haut, ou qu'elle ne se soit pas correctement déployée. Une très légère trace n'est pas une fuite mais un reste de sang déjà présent sur les parois du vagin lors de la mise en place de la coupe.

L'heure du retrait venue, je vous conseille encore de l'effectuer accroupie dans une douche ou baignoire, d'autant plus que cette fois vous avez un risque de renverser la coupe.
La tige vous aidera à la retrouver. Avant de la faire descendre, il faut impérativement supprimer l'effet "ventouse" ! Pour ce faire, pincez le fond de la coupe, vous devriez entendre un bruit de succion. Plus elle est pleine, et plus il sera facile de la retirer, donc si jamais vous n'y parvenez vraiment pas, retentez votre chance plus tard, vous ne risquez rien. Dans tous les cas, prenez votre temps et détendez-vous.
Pour aider la descente, ne tirez pas tout droit, mais d'un côté, puis de l'autre, et aidez-vous à nouveau des muscles vaginaux.
La sortie du vagin peut se révéler quelque peu douloureuse à cause du bourrelet au sommet de la coupe. Pour éviter ce soucis, vous pouvez la pencher ou la replier.

Vous voici maintenant avec une coupe pleine de sang ! Je m'attendais à être dégoûtée, mais en réalité j'étais tellement contente d'y être arrivée que j'ai trouvé ça amusant et gratifiant ! La sensation de liberté est impressionnante, j'ai complètement changé de regard sur mes règles.


Vous n'avez plus qu'à la rincer et la remettre en place. Veillez cependant à mesurer votre entrain, il faut prendre son temps, rappelez-vous :).
Il est possible qu'il vous faille plusieurs cycles pour bien maîtriser l'utilisation de la coupe menstruelle, mais je pense que ça en vaut la peine.


Et voila comment j'ai investi 30€ pour 10 ans de confort.

6 commentaires:

  1. Mettre quoi où ? :o :o :o :o

    Je ne comprends pas, le manuel d'utilisation doit pas correspondre au modèle qu'ils m'ont livré :/

    RépondreSupprimer
  2. Et j'ajoute, très pratique en cas de gastro.

    RépondreSupprimer
  3. Moi, je l'insère tout bêtement (en position) assise sur la lunette des WC. C'est moins acrobatique que la douche ou le bain. Je l'utilise depuis bientôt 1 1/2 an. J'en possède 3. Bientôt 5!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de découvrir le concept grâce à toi, j'ai reçu 3 "coupelles" aujourd'hui mais j'ai mis du temps à le mettre.

    Par contre, je ne comprend pas comment tu arrives à avoir des rapports sexuels avec, j'ai eu très très mal ! Comment as-tu fais ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai personnellement pas eu de rapports sexuels avec une coupe, je relatais des commentaires d'utilisatrices du forum cité.
      Peut-être la tige était-elle trop longue ? Ou ton vagin trop court.
      Comme je l'ai précisé, je suis encore novice dans l'utilisation des coupes. Si tu souhaites des conseils et converser avec des personnes qui ont eu cette expérience, je ne peux que te rediriger vers le forum EasyCup : http://forum.easycup.fr/

      Supprimer

Je suis ouverte aux propositions et critiques, cependant veuillez employer une orthographe lisible ainsi qu'un vocabulaire respectueux.